Le Batiste, le lin dans toute sa finesse

Le Batiste est une toile en lin extrêmement fine, sa conception remonte au début du XIIIe siècle. Aussi appelé la toilette, le Baptiste servait également à la confection de mouchoir et de vêtements liturgiques. Son créateur, Baptiste Cambray, originaire du Cambrésis dans le Nord-Pas-De-Calais, a réussi à mettre au point un nouveau procédé  de tissage permettant de réaliser une toile beaucoup plus fine. La Baptiste fut inventé durant la Guerre de Cent Ans ; durant cette période, les tisserands étaient privés de laine anglaise. Il fallut alors une nouvelle matière pour continuer à exercer leur art du tissage.

 

Mouchoirs de Batiste

batiste baptiste en lin

Son succès fut gigantesque, il dépassa même les frontières pour s’exporter jusqu’en Italie, en Espagne, en Angleterre et aux Pays-Bas. Le Baptiste apporta richesse et réputation à Cambrai, d’autres villes à proximité se lancèrent alors dans le commerce de celui-ci, notamment les villes de Valenciennes, Douai, Saint-Quentin. Des milliers de tisserands cambrésien exerçait alors leur art et peaufinaient leurs tissus grâce au lin qui était cultivé et récolté dans la région. Une fois que la pièce de Baptiste était terminée, celle-ci était marquée par un sceau qui attestait l’origine et la qualité du produit.

Parce qu'on aime partager :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *