Le Lin, le plus vieux textile du monde?

image 1On considère le lin comme le plus vieux textile au monde, on estime son âge à 36 000 ans. Des paléontologues américains et géorgiens ont découvert dans la grotte de Dzudzuana, située en Géorgie, des fibres de lin datant de 36 000 ans. Ces fragments qui ont été récolté et analysé par les scientifiques, démontreraient que les hommes de la préhistoire utilisaient le lin pour diverses confections.

Tout porte à croire qu’il s’agirait de la première apparition du travail du textile chez les hommes: les hommes qui habitaient cette grotte utilisaient le lin pour la fabrication de vêtements, de tissus, de cordes, de fils… Avant cela, les vêtements portés étaient issus de peaux de bêtes, cela a permis d’augmenter leurs chances de survie.

- 3 000 av. J-C: les égyptiens, pionnier du lin:

Image 2
On estime que le premier peuple à récolter le lin est celui des égyptiens. Jadis, ils ont développé l’usage de cette plante et l’utilisaient dans la confection de tous types d’objets : vêtements, cordages, filets, voiles de bateaux, tissus funéraires, même les graines étaient consommées pour leur apport nutritif. Certaines de leurs  réalisations en lin ont d’ailleurs été découvertes. Sur la tombe de Neferrenpet, on retrouva notamment une tunique en lin plissé,  désormais exposée au musée du Louvre. Le lin servait aussi dans le processus de momification comme atteste les bandelettes de lin qui certifiait le corps des pharaons. Pour eux, le lin était symbolique : l’ultime vêtement de l’éternité pour « accompagner » l’immortalité de l’âme.

 

Image 3

Tunique en lin plissé, 2033-1710 av. J.-C

Image 4

Momie de Nésy-Khonsou-pa-khéred certifié de bandelettes de lin

Les vestiges des confections en lin que les archéologues retrouvérent sur les fouilles sont une preuve de leur solidité et de leur durabilité. La culture de cette plante permis la fabrication de tissus et de divers matériaux à l’épreuve du temps.

- Durant le XII-VIIIe siècle av.J-C : Les Phéniciens

Ce fut ensuite au tour des Phéniciens, grands navigateurs de l’antiquité, de découvrir le lin. Ils en achetèrent en Égypte pour l’introduire en Grèce, en Italie, en Angleterre, en Irlande et en Espagne.

- VIIIème siècle: L’arrivée de Charlemagne

C’est Charlemagne qui donna un 1er élan à l’artisanat du lin en ajoutant une loi dans ses Capitulaires (premier livre de loi rédigé sous forme de chapitres), ordonnant que le lin soit filé à la cour et que chaque ménage de France se procure l’outillage nécessaire pour le travailler.

- XIème siècle: Guillaume le Conquérant et la Reine Mathilde

Guillaume le Conquérant s’empare du trône et sa femme La Reine Mathilde brode la célèbre Tapisserie de Bayeux : une tapisserie en lin de 70 mètres de long, véritable « bande dessinées »  reflétant les conditions de vie de l’époque.

Image 5

Broderie de la Reine Mathilde

- Le XIIIème siècle et Jean Batiste de Cambrai

Au XIII ème siécle, un tisserand nommé Baptiste invente un procédé de tissage d’une « extrême finesse » baptisé par la suite « la Toile des rois ». Le succès de ses toiles est alors imminent et dépasse les frontières s’imposant dans les Flandres, les Pays-Bas, l’Espagne, l’Angleterre.

- Le XVIIème siècle et Louis XIV

C’est Louis XIV qui impulse l’apparition du linge de corps, de jour ou de nuit. La révocation de l’Edit de Nantes provoque une émigration de 6 000 tisseurs et dentelliers qui fuient vers les Pays-Bas, la Suisse, l’Allemagne, l’Angleterre et l’Irlande.

- XVIIIème siècle: Apparition de la Crinoline

Image 6.jpgSous Louis XVI apparait la Crinoline: structure en lin et en crin de cheval, un sous-vêtement permettant de supporter le poids de la jupe et de lui donner de l’ampleur.

A la fin de ce siècle, un tisserand français du nom de « Jacquard », rechercha un mécanisme soulevant les fils automatiquement. Et ainsi née « le métier à tisser Jacquard » qu’il acheva en et perfectionna en 1806.

Vient alors la révolution industrielle qui profite aux ouvriers: en effet, cela permet à 1 seul ouvrier de manipuler ce métier à tisser.

- XIX éme siècle:

Napoléon 1er, pour booster l’industrie textile française, décide de donner une récompense à l’inventeur d’une machine à filer le lin. C’est Philippe de Girard qui trouve la solution en un temps record: 2 mois. Il dépose ainsi un brevet en juin 1810 et investit dans la construction de deux filatures à Paris.

- XIX ème siècle:

Le lin fait désormais partie du quotidien que ce soit dans l’habillement; dans le linge de maison; l’ameublement ou encore l’art de vivre. Il est également à l’origine de débouchés techniques comme l’éco-construction, l’isolation, ou encore de produits composites « haute performances » comme les encadrements de fenêtre (l’isolation), les équipements de sports.

Parce qu'on aime partager :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn
One Comment

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *